Une limace dans le panier anti-gaspi

Tu trouves pas qu’il a un goût étrange ce saucisson ? – Non, c’est du saucisson halal.

Et pourquoi on mange des œufs de caille, c’est pas une idée bizarre ? – Les poules se sont fait la malle ce matin.

Deux gâteaux dans le week-end, c’est beaucoup, non ?, on va prendre dix kilos – J’avais des tonnes de fruits mûrs à écouler.

Elle est bonne ta soupe, mais je ne parviens pas à en définir le goût dominant. – Normal, y’a tout un tas de trucs dedans.

Chéri ne se formalise pas, il a l’habitude. La faute aux paniers anti-gaspi, tout ça. On ne sait jamais sur quoi on tombe et c’est justement ce qui m’attire.  Quand je vais en chercher un, bien fermé, dans une boutique voisine, je suis comme une gamine de cinq ans devant son cornet surprise, je n’attends même pas de sortir de la boutique pour fourrer le nez dedans.

Deux sachets de laitue périmés le jour même, c’est beaucoup. Bons pour la soupe.

Des légumes racines et des pommes défraichis ? Frites au four et compote.

Du hachis végétal ? Ca te dit, chéri, un Chili végé ?

Chéri est bon public. Et moi, je dois avoir l’âme d’un chasseur-cueilleur. Plus cueilleur que chasseur, sans la crainte de revenir bredouille et avec un placard bien garni au cas où la cueillette serait décevante. Ca aide sans aucun doute.

Voyons voir de quoi sera constitué notre dîner… C’est devenu un jeu. Quand la routine de la préparation des repas me lasse, je cherche un panier sur ToGoodToGo. Plus cher certainement qu’une grille de loto mais sans risque de perdre et avec, en numéro complémentaire, une bonne conscience écolo assurée par le système.

Une fois cependant, j’ai laissé perdre un article. Honte à moi, je devrais reverser l’équivalent en compensation carbone. Vous auriez vu ma tête lorsque j’ai extirpé d’un panier Naturalia un tuyau noir sous cellophane d’une belle longueur !  Un truc gluant prétendant être une « friandise au goût réglisse ».

La tête d’un chasseur-cueilleur devant une limace !

Illustrations empruntées aux sites Les jardins bleus et Le jardin de Petitou

 

Partagez l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.