biblio2.JPGVu aujourd’hui à la médiathèque de Pradines (où je conduis régulièrement ma mère se réapprovisionner en livres, surtout des policiers, c’est ce qu’elle préfère !), cette charte du lecteur attribuée à Daniel Pennac.

J’ajouterais bien : Le droit d’en parler. Car qu’un livre plaise ou déplaise, déçoive ou enthousiasme, le partage est important, me semble-t-il.

biblio1

Partagez l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.