Ça y est, il est publié ! L’éditeur l’a lancé le 20 mars lors d’une soirée pré-salon du livre. Mes amis était là pour me soutenir… et leur présence m’a aidée, vraiment ! Qu’il est difficile d’accepter de dévoiler ce que l’on garde en soi depuis tant d’année. Quand l’éditeur m’a demandé ce que je ressentais, j’ai dit :  une libération et de l’inquiétude. Et c’est bien cela. Une
17309264_10154417414542544_4252322407467712619_n libération parce qu’enfin les personnages sont sortis de ma tête pour aller vers les lecteurs et parce que je ne serai plus tentée d’apporter de nouvelles corrections à ces textes. Mais une inquiétude tout autant parce qu’il est difficile d’accepter que certains lecteurs soient déçus. Et ça il faudra bien que je m’y fasse.

Lien vers la page des Editions Abordables

Partagez l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.